ÉTUDES SUR LA RÉPARTITION, L'HABITAT ET L'ALIMENTATION DU LIÈVRE

La Haute-Corse a la chance de connaître sur les deux tiers de sa surface le Lièvre corse (Lepus corsicanus). Rappelons que le Schéma Départemental Cynégétique en cours y interdit l’introduction, la détention ou le transport d’autres espèces de lièvre que celle-ci. Avant les années 2000, la Fédération avait déjà pu grâce à des analyses de tableaux de chasse et des comptages en savoir un peu plus sur ses densités, ainsi que sur la chronologie et la biologie de sa reproduction.

 

Depuis, des données plus précises ont été acquises sur ses caractéristiques génétiques très originales, sur sa répartition et sur son habitat. Elles ont pu faire l’objet de publications scientifiques récentes. Des échanges réguliers avec les principaux chercheurs italiens travaillant aussi sur l’espèce ont permis des relations fructueuses et donné lieu à des collaborations de travail. Depuis 2015 nous prenons part aussi à une étude sur le régime alimentaire estival de l’espèce à travers toute son aire.